Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2017

Jeannine repart pour Compostelle, cette fois par le Camino del Norte

Un voyage de mille lieues commence toujours par le premier pas. (Lao Tseu)

2015 : j'ai eu l'audace d'y croire et courage de le faire.
Depuis, le chemin ne m'a pas quittée. Sa relecture, puis les rencontres, partages et lectures l'ont nourri.

La paix, l'harmonie, la beauté de la nature et du chemin m'ont permis de m'inscrire dans le présent et prendre chaque moment comme il vient, l'accueillir en conscience, me laisser être et vivre.

Aujourd'hui je repars sur le Camino del Norte. Le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le chemin continue, lent, ouvert dans la simplicité essentielle et la transformation heureuse.

Je souhaite à chacun un bel été sur le chemin qui sera le sien et sur lequel tout est regard.
ULTREIA
Jeannine

Pour envoyer un petit mot d'amitié et d'encouragement à Jeannine, il suffit de remplir les cases "Ecrire un commentaire", (la case URL n'est pas obligatoire), cases qui vont apparaître en: Cliquant ICI !...
De la même manière, notre amie, pourra également nous envoyer quelques nouvelles au gré des accès internet rencontrés sur son chemin.

Commentaires

Hello Jeannine.

Très belle et émouvante cérémonie que celle de la bénédiction pèlerine qui précédait ton départ.
"Ce n'est pas le pas que tu viens de faire qui est important (tu ne peux déjà plus le changer)... Ni le pas qui suivra (tu auras bien temps de t'en occuper lorsque son tour viendra)... Non le seul pas important c'est celui que tu es entrain de faire"

Je te souhaite mille rencontres, qui t'apportent parfois des réponses à des questions que tu n'as même pas posées...

Bon Camino
Francis

Écrit par : Francis | 22/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Journée beaucoup trop chaude et difficile. Seulement 17 km. Hier voyage pénible, retards cumulés, correspondance ratée.
Gîte d'Irun complet. 1ère nuit dans un hangar (annexe) et nuit blanche. De la musique d'un supermarché toute la nuit jusque ce matin. Ils sont fous ces hospitaleros espagnols
A+
Jeannine

Écrit par : Reçu de Jeannine le Mardi 20/06 | 22/06/2017

Répondre à ce commentaire

bonjour Jeanine,

Je te souhaite de pouvoir démarrer tôt pour contrer cette chaleur et le chemin s'aplanira devant toi au fur et à mesure..... hélas le dénivelé ne changera pas mais tu pourras l'appréhender autrement... Garde confiance en toi.
Rien dans Regard + de cet été ; Francis prévenu -
Amicalement.

Écrit par : Agnes | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, Jeanine,
Ca n'alourdira pas ton sac, une petite prière du soir, pour que tu dormes paisiblement cette nuit, sans ronfleur, sans musique dite d'ambiance.....
Bises,
Andrée

Écrit par : Andrée | 25/06/2017

Répondre à ce commentaire

depuis cette belle benediction pour ton depart, je n'ai pas pris le temps de regarder ton parcours, j'ai fini mes travaux peinture et papier peint et j'ai une pensee pour toi qui chemine ! j'espere que tu garde la forme et que tu fais de belles rencontres, ou en es tu dans ton parcours bises et bon camino

Écrit par : patrick.laheyne | 27/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Quelques nouvelles du camino.
La fatigue est là, le physique douloureux, mais le moral est bon.
Si tout va bien, je pourrai être à Oviedo mardi.
Tout est fermé sur ce chemin : églises, ermitages, pas de messe pour les pèlerins.
Pour beaucoup de jeunes pèlerins, c'est la course à l'albergue.
Ce soir je suis à Ilares, j'entends les mouettes.
Hasta luego.
Jeannine

Écrit par : Reçu de Jeannine le 06/07 à 18h02 | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

Hello Jeannine,

Bien reçu ton message d'hier que je viens de mettre en ligne (ci-dessus), depuis la Vendée.
Traditionnel et apaisant retour vers les origines et la famille.
Mais la distance de Reims ou des Asturies n'empêchent pas de penser aux ami(e)s.

Bonne poursuite du Camino et prends soin de toi.
Francis

Écrit par : Francis | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir à toutes et tous.
Une pensée de Grandas de Salime.
Je suis entrée en Galice ce matin, Santiago n'est plus qu'à 150 km.
Les dernières étapes furent fatigantes, mais le moral est toujours là.
Hasta luego.
Jeannine

Écrit par : Reçu de Jeannine le 19/07 à 20h53 | 22/07/2017

Répondre à ce commentaire

Ola Pèlerine,

Te voici approchant St Jacques par la Galice.
On dit que ce pays ressemble à la Bretagne (un autre bout de fin de terre). Oui par ces pierres, ses murets, ses toitures, ses toits de chaumes parfois, son climat, sa musique et traditions Celtes, ses fruits de mer, etc... Mais une différence néanmoins que le randonneur ressent, ce sont les dénivelés à franchir dans cette superbe région espagnole.
St Jacques ne se laisse pas approcher facilement
Très bonne fin de Camino.
Francis

PS : Le 19/07 (jour de ton dernier message), je reçois aussi d'Alexandre, parti quelques temps avant toi de la cathédrale de Reims (tu y étais), un mot m'annonçant qu'il venait d'arriver à Santiago. Il me dit en revenir rempli d'un concentré de vie, de fraternité, de beauté, de larmes et de rires, tant d'émotions qui l'accompagneront longtemps

Écrit par : Francis | 22/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour à toutes et tous, famille, amies, pèlerins(es).

Au terme d'une marche de 38 jours, je suis arrivée à Santiago ce matin à 7h45, la gorge un peu serrée et la joie d'avoir atteint le but.
Je suis heureuse de vous partager ma joie et mon émotion. Je vous remercie pour vos marques d'affection, pour vos encouragements qui m'ont portée.

Soyez assurés que je ne quitterai pas Santiago sans vous confier à Saint Jacques.

Hasta luego.
Jeannine

Écrit par : Reçu de Jeannine le 27/07 à 10h08 | 27/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bravo Jeannine.

Agnès

Écrit par : Agnès | 27/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire